Ne devenons pas un musée pour touristes asiatiques

Tout simplement parce que les États-Unis d’Amérique ont déjà fait défaut, et qu’il est même possible de dater précisément cette banqueroute !Sur ce point, l’Allemagne est plus centralisée que la France.Nous sommes des écologistes, et nous souhaitons être les fers de lance de à la mise en place de politiques qui nous permettent de mieux vivre ensemble, dans de bonnes conditions, durablement sur cette planète.L’austérité a été un peu relâchée, mais un nouveau risque est apparu, c’est celui de la déflation.Nous ne tolérons ici la richesse que si elle est acquise par héritage ou par chance.Ce rôle de locomotive, essentiel à leur prééminence financière, sous-tend le rôle mondial du dollar, les investisseurs à la recherche d’actifs sûrs et liquides étant avides de titres du Trésor américain.Pour cela il faut développer l’idée, auprès de nos partenaires, que faute d’une solide Industrie européenne de l’aéronautique, de l’espace et de la défense, il n’y aura pas ou plus, à terme, de Défense européenne.La récente autorisation accordée aux pharmaciens de vendre des médicaments en ligne ne devrait pas contribuer à enrayer le phénomène.Pour les compagnies d’assurance, l’utilisation des données de conduite – vitesse, freinage, accélération, durée, horaire et lieu de circulation du véhicule – permettront sans doute de proposer des tarifs d’assurance sur mesure mais aussi d’anticiper les pannes, de personnaliser l’entretien du véhicule ou de proposer des guides de voyage avec autant de nouvelles pistes de partage de revenus à la clé pour les constructeurs automobiles.ereputation souhaite notamment montrer aux organisateurs que la ville est toujours une ville de cycle.  Ces « obligations sociales », ou « social impact bonds », démontrent bien que l’obligation morale de la collectivité cède désormais la place aux institutions financières qui lèvent des fonds pour générer des profits, tout en se substituant à l’État.Il s’agit de l’allocation universelle, ou revenu de base, sur laquelle les Suisses doivent bientôt se prononcer par votation.

Publicités